Camp - Cassin - Camp Safety

Projet 4 faces de l'Aiguille verte en ski

08 Fevrier 2018
Evènements
projet 4 faces, aiguille verte à ski,paul bonhomme

 

 

 

 

 

 

 

Paul Bonhomme que l'on a déjà suivi dans le projet : Annecy-Chamonix en ski de randonnée, ou la traversée des arêtes des Aravis en moins de 48h se lance dans un nouveau projet: Gravir et skier l’Aiguille Verte par ces 4 faces en Aller-retour depuis Argentière à la journée … 

Ce projet s’inscrit bien dans sa démarche et ses valeurs :
- éthique : 0 impact environnemental, aller/retour depuis la vallée, autonomie ...
- multidisciplinarité : un mixte "fast, light and long » avec du trail, de l'alpinisme et du ski de pente raide
- esthétisme : la boucle prévue suit une logique esthétique > montée Couturier / descente Whymper / montée Y / descente Nant blanc … sur l’un des sommets les plus esthétique et emblématique des Alpes (avec un côté historique entre Whymper, Armand Charlet et Rébuffat)
- haut niveau
- partage et amitié :réalisation de ce projet avec des amis


Pour préparer ce projet Paul Bonhomme a déjà réalisé cet hiver un bon nombre de pente raides à skis.

 

Mais laissons le décrire lui-même son projet:

 

Le projet décrit par Paul Bonhomme:

"L’aiguille Verte, 4122 m … un rêve, une montagne comme on la dessine lorsqu’on est gamin : pointue et avec de la neige dessus.

Cela fait un moment que je tourne autour, que je la regarde, que je la contemple. Cela fait encore plus longtemps que bon nombre d’alpinistes illustres s’y expriment : Whymper, Charlet, Gabarrou, Bérhault, Boivin et autre Destivelle …

Cela fait longtemps également que des skieurs rêvent de ses pentes magiques, Couturier, Nant Blanc …

L’Aiguille verte, une montagne emblématique, magique, sur laquelle on devient alpiniste dirait l’autre.

Depuis quelques années déjà, je rêve d’y tracer une route, un chemin logique, esthétique … je rêve d’un voyage dont elle serait la clé de voûte.

Reprenant peu à peu mes activités d’amateur, l’idée d’en faire le tour a naturellement germé en moi. En faire le tour, oui mais comment ?

Entre le trail, l’alpinisme et le ski de pente raide, un cheminement c’est profilé doucement : serait-ce possible ?

Oui, serait-il possible d’enchainer les 4 versants en une journée ?

Au printemps dernier, je pars donc pour faire un premier test : montée au sommet depuis la vallée en passant par le Couturier en aller-retour avec baskets et skis. Bilan : 10h d’une merveilleuse journée.

24 h … il me faudrait 24 heure pour boucler cette boucle : montée par le couloir Couturier, redescendre par le Whymper, remonter par le versant Charpoua, le Y certainement et descendre par la pente ultime du Nant Blanc.

Serait-ce possible ?

Je ne sais pas, mais j’ai bien envie d’essayer !

 

Aller poser mes traces dans les traces de mes lectures d’enfance, de mes idoles, essayer d’utiliser mes passions, entre le trail, le ski et l’alpinisme, en faire une aventure, une histoire, une mélodie … c’est le projet un peu fou de 4 faces. .

Je ne sais pas si les conditions me permettront de réaliser ce rêve mais en tous les cas, cela ne sera certainement pas possible sans avoir essayé !

Paul Bonhomme, le 6 février 2018 »

 

 

Un projet à suivre...